Vendredi 13 novembre 2015

#prayforparis

 

Ce soir je voulais écrire pour mon blog, écrire des choses positives, transmettre de l’énergie…

Je n’ai pas trouvé l’énergie d’écrire sur l’entrepreneuriat, pas plus sur la mode, non plus sur la beauté.

J’avais juste envie de partager avec vous ce moment que nous vivons tous depuis ce vendredi 13.

Triste vendredi 13

Les infos résonnent dans mon salon, les témoignages des victimes tournent en boucle, un climat anxiogène s’installe. Dans les regards, les larmes, la terreur, la tristesse et aussi la peur, peur de l’autre.

Nous avons tous perdu quelqu’un… Ils étaient tous des nôtres, ces femmes et ces hommes tombés sous les balles.

Ça aurait pu être nous, ils étaient au mauvais moment, au mauvais endroit. 

Que signifie ce monde où certains jours, l’enfer prend le dessus ?

Nous ne pouvons en parler que lorsque nous l’avons vécu, quand nous avons côtoyé la mort, que nous avons abrité l’horreur comme l’a fait notre France ces dernières heures.

Elle a abrité l’horreur.

Et puis comment ne pas penser à ces milliers de personnes qui vivent elles-mêmes dans l’horreur, les mêmes scènes sous leurs fenêtres, avec pour quotidien, le bruit des armes et des bombes.

Je réfléchis et je me demande ce qu’il se passe dans le cœur des familles de victimes. Sont-elles au-delà de la douleur en colère ? Comment ne pas l’être ?

Si elles ne le sont pas, j’aimerais tant qu’elles partagent avec nous, qu’elles nous guident, car pour ma part je suis en colère. J’ai beau me raisonner, je suis en colère. J’ai beau prier, je suis en colère.

Dans mon cœur à moi, qui ai été élevée dans ce pays où la tolérance est le maître-mot, je me demande ce qu’il est arrivé à notre France.

Que se passe-t-il dans la tête des proches des bourreaux ? 

J’ai lu beaucoup de choses, vu beaucoup de choses sur les réseaux sociaux ces derniers jours.

J’ai lu d’abord la douleur, unanime. 

J’ai lu la colère.

J’ai lu et vu la solidarité.

J’ai lu et vu la bêtise.

J’ai vu l’union.

J’ai vu qu’il n’y avait plus de couleurs, plus d’origines, plus de religions.

Il y avait la France, les Français, il y avait nous.

Tous unis pour le même combat.

Tous debout bien que blessés.

Parmi les victimes, il y a des Français de toutes origines, de toutes religions.

Le mal frappe tout le monde.

Nous sommes tous concernés.

Notre combat à nous qui ne portons aucune arme, mais la paix, c’est de continuer à vivre comme nous l’entendons et non comme ils veulent nous l’imposer : dans la peur, l’interdit et l’horreur.

Ils se lèvent chaque matin le cœur plein de haine, 

Levons-nous chaque matin, le cœur empli d’amour.

Ils se disent chaque jour qu’ils détestent nos joies

Vivons libres et apprécions les plaisirs de la vie

Ils se disent chaque jour qu’ils vont nous détruire

Levons-nous chaque jour pour construire

« On ne combat pas l’obscurité par l’obscurité. Seule la lumière peut le faire ». Martin Luther King.

aimons-nous, 

soutenons-nous,

soyons unis, 

soyons fraternels.

Aucun repli sur soi, aucun communautarisme, 

c’est le début de la défaite, de la régression,

Avant toute religion, avant toute couleur,

nous sommes d’abord tous humains.

Vive notre France, éternelle et belle.

#prayforparis

Partager :

8 Commentaires

  1. annecarole
    17 novembre 2015 / 10:14

    Tu retranscrit exactement et parfaitement ma pensée.
    Unissons nous dans la tragédie et dans le bonheur.
    Ps: ton intervention au grand 8 était primordial je pense qu’il est inconcevable le lendemain d’attentats d’entendre des propos qui sème la zizanie

  2. maiga
    17 novembre 2015 / 11:18

    je vous ai suivi sur D8 ce matin et je tiens à vous dire combien vous êtes pertinente et intelligente dans vos propos à savoir que les musulmans n’ont pas à se justifier dans ces attentats que le monde entier intelligent condamne; si quelqu’un doit se justifier ce serait alors toute la société de le faire.
    Je pense que vous devrez vous engager en politique, car vous avez les idées claires et la tête sur les épaules.
    Pour finir je serai d’autant plus fier de vous si vous accomplissez vos 5 prières et toutes les bonnes choses de l’Islam.
    Courage.

    • Hapsatou Sy 17 novembre 2015 / 19:46

      Bonjour Maiga.
      Merci pour votre message.
      La politique pour moi, non merci.
      Dommage que votre commentaire se solde par cette phrase.
      La religion est quelque chose de très personnel, que je vis de façon très personnel. C’est ma liberté.
      Je ne suis pas là pour faire votre fierté sur ce point là ou pas. Je suis là pour faire la paix autour de moi et garder mes pratiques pour moi et moi seule.
      Bonne soirée

  3. Martin
    17 novembre 2015 / 23:11

    Bonjour,
    je suis tombé sur votre texte un peu par hasard et je le trouve très beau. Vous feriez un beau modèle pour le prochain buste de Marianne, en tout cas vous incarnez ce qu’il (elle ) représente.
    Merci.

  4. Issa
    18 novembre 2015 / 22:09

    Bonjour,

    Wouaw, votre texte est magnifique Hapsatou. :) Vous avez raison nous devons tous nous unir. Nous devons nous aimer et continuer de VIVRE. Je ne suis pas musulman mais je pense à tous ses musulmans qui doivent être terrifiés, bouleversés de voir des monstres salir leurs religions. J’ai envie de les serrer dans mes bras et leurs dires que je ne les mélangerai jamais à ses fous. J’espère vraiment que les gens ne feront pas d’amalgames. Nos professeurs de fac, on eut le devoir justement de nous prévenir que ces monstres ne représentent pas du tout l’islam et qu’il ne fallait pas faire d’amalgames. Ses monstres ne gagneront pas ma haine, au contraire j’ai envie d’aimer 200 fois plus. :)
    Gros bisous Hapsatou, ton texte est vraiment très beau. Tu es une très belle personne et c’est un plaisir de te voir dans Le Grand 8 chaque matin. Je t’aime beaucoup. :)
    Bisous.

    • Hapsatou Sy 20 novembre 2015 / 17:50

      Quel beau message Issa ! Merci
      Je vous serre fort dans mes bras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *