Et vos cheveux, que pensent-ils du low poo ?

 

Et vos cheveux, que pensent-ils du low poo ?

Vous connaissiez le « no poo » qui signifie « pas de shampoing », et vous venez de découvrir une alternative pour la routine beauté de vos cheveux : il s’agit du « low poo », « moins de shampoing ». En quoi consiste cette pratique et quelles sont ses conséquences ? J’ai eu envie de vous en dire plus sur cette tendance.

Le low poo, en quelques mots

Cette  tendance venue des Etats-Unis bouscule nos habitudes et nos idées : hop, plus de shampooings à répétition ! L’idée est un peu surprenante. La méthode consiste à utiliser des produits sans silicone, ni paraben, ni sulfate. Au départ, c’était un rituel utilisé par les femmes aux cheveux frisés et crépus donc secs et fragiles pour leur redonner de l’énergie, mais la pratique se généralise, même si elle est surtout conseillée pour les cheveux secs. Je vous livre mon avis même si je ne suis pas fan du tout de l’idée.

Le « no poo » préconise un lavage des cheveux à l’eau claire ou au vinaigre de cidre, mais le low poo est une méthode moins radicale. Elle se veut plus douce puisqu’elle suppose d’espacer ses shampoings en utilisant des produits moins agressifs que les shampoings classiques. Enfin, j’ai vu que ce ne sont pas vraiment des shampoings mais plutôt des crèmes lavantes ; le PH est neutre donc leur action est censée être douce… Il paraît que leur particularité est de ne pas contenir de sulfates, qui servent normalement à faire mousser : cela veut dire qu’il n’y a pas de tensioactifs. Bon, a priori ça semble être bon pour nos cheveux !

Pas étonnant que l’on soit curieuses, on veut toutes des soins capillaires plus safe et naturels pour laver leurs cheveux. :-)

Cette technique s’inspire de la pratique du « less is more »… Mais « less is more », really ? Not sure

Une chose que j’ai envie de vous dire, il n’est pas possible de laver ces cheveux toutes les 3 semaines voire plus comme j’ai pu l’entendre ! 

La bonne pratique veut que vous laviez vos cheveux de 2 à 3 fois par semaine pour les cheveux gras, fins… à 1 fois tous les 7 à 10 jours pour les cheveux très frisés à crépus.

Le low poo n’est pas une technique si douce …

Le problème vient des crèmes. Même si il y a peu de tensio-actifs, et pas d’ ingrédients tels que les silicones, les sulfates … Tout n’est pas si bon. Ce type de crème irrite le cuir chevelu et peut provoquer des démangeaisons, assécher la fibre capillaire et donc faire dysfonctionner le système capillaire. Elles sont sans silicone, utilisées pour gainer les cheveux et les rendre lisses et doux, mais à long terme, elles les étouffent et peuvent alors les faire tomber, dessécher les pointes et abîmer le cuir chevelu. 

Les parabènes sont aussi un problème dans la composition de ces crèmes lavantes douces puisqu’ils perturbent le système endocrinien et ont des effets néfastes sur la santé.

Le cuir chevelu a besoin de respirer et de se libérer des impuretés cumulées au gré des journées. J’imagine juste l’effet si je ne lavais pas ma main ou mon bras durant des semaines 😩 Donc pas possible pour mon cuir chevelu en plus dans un contexte pollué et rempli d’impuretés.

 

Et cette méthode peut même devenir un problème gênant !

Si j’ai eu envie de vous écrire à ce sujet, c’est avant tout parce que j’ai été surprise de lire que le New York Times avait relayé un cri d’alarme à ce sujet … Michael Angelo est propriétaire d’un salon de coiffure à Manhattan. Le styliste a fait une drôle de révélation au New York Times : « La vérité, c’est que certains de mes clients hommes viennent me voir et me demandent de dire à leurs copines, à leurs épouses, à leurs maîtresses, qu’elles doivent se laver les cheveux. Parce qu’elles puent! Vous seriez choqués si vous saviez combien de gens viennent me dire “Ho, il y a dix jours je me suis fait faire un brushing, j’ai fait une session de vélo intense ce matin, et je ne me suis pas lavé les cheveux une seule fois.»

J’ai été ravie de lire ce témoignage car vous n’imaginez pas le nombre de fois où je me suis retrouvée face à cette situation.

C’est vrai que le fait de penser à ne plus se laver la tête régulièrement n’est pas très agréable. En dehors de la chevelure en elle-même, il y a le cuir chevelu ! La tête doit rester saine et propre et il est difficile de se sentir à l’aise en espaçant trop nos shampooings. Toutefois, peut-être que c’est un manque de patience qui nous fait penser cela ? Puisque les docteurs expliquent que le sébum est une réaction à l’agression du cuir chevelu par les shampoings et qu’en espaçant les lavages il retrouvera petit à petit son rythme naturel ; en bref, plus on agresse le cuir chevelu, plus il produit de sébum ! 

Si nous n’avons pas encore entendu parler de plainte d’un mari au sujet des cheveux sales de sa femme, on constate juste que les recherches Google des termes « shampoing sec » ou « no shampoo », « low shampoo » ont augmenté, et que les gens sont curieux de comprendre l’idée.  On note une réelle volonté de faire de plus en plus attention aux produits chimiques qui nuisent à la santé. Cependant, en parlant de ces nouvelles routines capillaires, la plupart des personnes ne sont pas emballées … Mais plutôt effrayées. 

E vous, avez vous testé ce genre de méthode ? Vos cheveux ont-ils aimé ? Racontez-nous !

A très vite !

Découvrez notre marque ici : https://www.hapsatousy-boutique.com

Partager :

1 Commentaire

  1. Pauline
    11 avril 2017 / 21:48

    Hello la communauté, pour ma part je suis adepte du no poo, mais ayant les cheveux court c’est beaucoup plus simple. Je les brosse avant chaque douche et je les rince à l’eau. De temps en temps, je  »lave » au vinaigre de cidre et au huiles essentielles. Avant j’avais des pellicules et un cuirs chevelu qui me demangeait. Maintenant plus de démangeaisons, et les pellicules sont proche de 0. J’utilise un hydrolat de patchouli en soin après le cidre. L’odeur et délicieuse et ses vertus sur les cuirs chevelus sensibles sont super. L’avantage du vinaigre joue aussi sur mes coloration, elles durent plus longtemps et reste plus vives.

    Bisous a toute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *